A l’école de Monsieur Paul, on s’engage pour préserver la ressource en eau !

A l’école de Monsieur Paul, on s’engage pour préserver la ressource en eau !

En 2020, Oïkos et l’ADES du Rhône-Métropole de Lyon sont intervenus à Collonges-au-Mont-d’Or dans l’école de Monsieur Paul dans le cadre du Plan d’éducation au développement durable de la Métropole de Lyon. Labellisé comme établissement en démarche de développement durable (E3D), l’équipe enseignante avait déjà fait appel à nous en 2019 pour un projet autour de la qualité de l’air.

Cette fois-ci, c’est pour un projet autour de la préservation de l’eau qu’ils sons intervenus en 2020. Retour en images et en vidéos sur ce projet mené auprès de 4 classes de cycle 3 !

Séance 1 : Mais d’où vient l’eau du robinet ? A la découverte du cycle domestique de l’eau dans la Métropole de Lyon.

C’est par cette question, a priori anodine, qu’à débuter ce projet. Mais d’où vient l’eau du robinet à l’école de Collonges ? Pendant une demi-journée, les élèves ont donc pu comprendre le parcours de l’eau du captage au rejet en milieu naturel. Le site de captage de Crépieux-Charmy et la Station d’épuration de Pierre Bénite n’ont plus de secrets pour eux ! Par plusieurs expériences, ils ont même pu comprendre le principe de fonctionnement des châteaux d’eau, de la filtration et du dessablage-déshuilage de l’eau. Précieuse cette eau douce !

Stoppés par le confinement au mois de mars, l’ADES et Oïkos ont pu reprendre le projet qu’à l’automne, avec en partie de nouveaux élèves.

Séance 2 : L’eau et la santé

Qu’est-ce qu’être en bonne santé ? Pourquoi mon corps a-t-il besoin d’eau ? C’est à ces questions que les élèves de Collonges ont tenté de répondre pour cette deuxième séance animée par l’ADES du Rhône-Métropole de Lyon. Ils ont notamment pu réfléchir à l’impact de la pollution de l’eau sur la santé.

Séance 3 : Mais alors, comment préserver l’eau à l’école et à la maison ?

150 litres d’eau par jour, c’est ce que consomme en moyenne un habitant de la Métropole de Lyon par an. Pour cette séance, les élèves ont réfléchi à des idées pour réduire la pollution et le gaspillage au quotidien ! Dans la cours d’école, à la cantine, dans la salle de bains ou la cuisine, chaque classe a identifié des problèmes et des solutions à ceux-ci.

Au bout du compte, ce sont 24 idées qui ont été retenues. A partir de cela, les élèves se sont mis en groupe et ont réalisé des affiches en peintures naturelles – non polluantes de l’eau – en cherchant des slogans pour illustrer leurs messages. Depuis, les affiches ont été exposés dans les couloirs de l’école, visibles par tous et toutes !

Au programme des élèves ? Installer un récupérateur d’eau dans la cour d’école pour arroser les plantes, imaginer des toilettes sèches à Collonges, passer moins de temps sous la douche ou encore venir avec une gourde à l’école !

Séance 4 : Un jeu de société et des vidéos de présentation

Pour cette dernière séance, l’ADES et Oïkos sont intervenus ensemble afin de conclure ce projet en beauté. Tout d’abord, ils ont réalisé un grand quiz sur l’eau avec les élèves.

Ensuite, ils ont élaboré ensemble un jeu de société autour de l’eau ! Les élèves ont dessiné les cartes, préparé les jetons et les dés et même peint un plateau en bois. QCM, Vrai ou Faux, Cartes Défi ou Questions Territoire : tout le monde pourra tester ses connaissances puisque le jeu pourra être emprunté par les familles de chaque classe !

Enfin, fiers d’eux, les élèves ont pu réaliser une petite vidéo présentant leur affiche en peinture naturelle et leur slogan ! Cette vidéo conclut le projet et a été distribué aux familles également.

Vous aussi vous souhaitez bénéficier d’animations sur la thématique de l’eau de la part d’Oïkos et Ades ou d’autres associations du Plan d’éducation au Développement Durable (PEDD), contactez Elise Plazis eplazis@grandlyon.com -04 78 95 89 27

 

Le fonctionnement d’une station de traitement des eaux usées

Le fonctionnement d’une station de traitement des eaux usées

Découvrez pas à pas toutes les étapes de traitement des eaux usées en station :

1
2
3
4
5
6
7
8

Bactéries épuratrices appelées aussi micro-organismes épurateurs : paranema filmées au microscope

Bactéries épuratrices appelées aussi micro-organismes épurateurs : amibes filmées au microscope

9
10
11
12

Retrouvez le détail des métiers de l’eau ici

Jeu sur les étapes de la station de traitement des eaux usées ici .

Pour télécharger les vidéos, faites un clique droit sur la vidéo puis enregistrer la vidéo sous.

Les cycles de l’eau

Les cycles de l’eau

Les cycles de l'eau 

Le cycle naturel de l’eau 

L’eau sur terre circule et se transforme en permanence.

L’eau visible dans les océans, mers et lacs est stockée, l’eau des rivières et fleuves s’écoule. Sous l’action du soleil, une partie de cette eau est évaporée pour former des nuages dans l’atmosphère.

Avec le vent, ces nuages sont transportés et rejoignent d’autres nuages déjà formés.

L’eau reste seulement 8 jours dans l’atmosphère. En effet, les nuages chargés en eau vont former les précipitations (pluie, neige, grêle). Celles-ci tombent soit directement dans les cours d’eau ou ruissellent en leur direction puis jusque dans la mer ou les océans, soit s’infiltrent dans le sol et sont stockées dans les nappes phréatiques où elle peut rester 1 400 ans.

Certaines eaux pluviales, avec le ruissellement, rejoignent les égouts et sont mélangées aux eaux usées. Elles sont traitées en station d’épuration avant de rejoindre les cours d’eau.

Jeu sur le cycle de l’eau ici 

Réponses ici

Le cycle urbain de l’eau

L’Homme pour ces besoins en eau (alimentation, hygiène etc…) a intercepté ce cycle naturel et crée le cycle urbain de l’eau.

Sur le territoire, c’est la Métropole de Lyon qui gère ce cycle urbain.

L’eau des nappes est captée par des puits et des pompes. L’eau captée est directement potable sur notre territoire. Seulement, une infime goutte de chlore est injectée afin de la traiter pour le transport dans les canalisations.

L’eau est stockée dans des châteaux d’eau ou réservoirs puis elle est distribuée à tous les lieux d’usages.

Une fois consommée, l’eau est devenu usée et est transportée par les égouts jusqu’à une station d’épuration afin qu’elle soit traitée avant d’être rejetée dans un cours d’eau.

L’objectif étant de peu impacter le cycle naturel et de rendre à la nature ce qu’elle nous a donnée.