A l’école de Monsieur Paul, on s’engage pour préserver la ressource en eau !

A l’école de Monsieur Paul, on s’engage pour préserver la ressource en eau !

En 2020, Oïkos et l’ADES du Rhône-Métropole de Lyon sont intervenus à Collonges-au-Mont-d’Or dans l’école de Monsieur Paul dans le cadre du Plan d’éducation au développement durable de la Métropole de Lyon. Labellisé comme établissement en démarche de développement durable (E3D), l’équipe enseignante avait déjà fait appel à nous en 2019 pour un projet autour de la qualité de l’air.

Cette fois-ci, c’est pour un projet autour de la préservation de l’eau qu’ils sons intervenus en 2020. Retour en images et en vidéos sur ce projet mené auprès de 4 classes de cycle 3 !

Séance 1 : Mais d’où vient l’eau du robinet ? A la découverte du cycle domestique de l’eau dans la Métropole de Lyon.

C’est par cette question, a priori anodine, qu’à débuter ce projet. Mais d’où vient l’eau du robinet à l’école de Collonges ? Pendant une demi-journée, les élèves ont donc pu comprendre le parcours de l’eau du captage au rejet en milieu naturel. Le site de captage de Crépieux-Charmy et la Station d’épuration de Pierre Bénite n’ont plus de secrets pour eux ! Par plusieurs expériences, ils ont même pu comprendre le principe de fonctionnement des châteaux d’eau, de la filtration et du dessablage-déshuilage de l’eau. Précieuse cette eau douce !

Stoppés par le confinement au mois de mars, l’ADES et Oïkos ont pu reprendre le projet qu’à l’automne, avec en partie de nouveaux élèves.

Séance 2 : L’eau et la santé

Qu’est-ce qu’être en bonne santé ? Pourquoi mon corps a-t-il besoin d’eau ? C’est à ces questions que les élèves de Collonges ont tenté de répondre pour cette deuxième séance animée par l’ADES du Rhône-Métropole de Lyon. Ils ont notamment pu réfléchir à l’impact de la pollution de l’eau sur la santé.

Séance 3 : Mais alors, comment préserver l’eau à l’école et à la maison ?

150 litres d’eau par jour, c’est ce que consomme en moyenne un habitant de la Métropole de Lyon par an. Pour cette séance, les élèves ont réfléchi à des idées pour réduire la pollution et le gaspillage au quotidien ! Dans la cours d’école, à la cantine, dans la salle de bains ou la cuisine, chaque classe a identifié des problèmes et des solutions à ceux-ci.

Au bout du compte, ce sont 24 idées qui ont été retenues. A partir de cela, les élèves se sont mis en groupe et ont réalisé des affiches en peintures naturelles – non polluantes de l’eau – en cherchant des slogans pour illustrer leurs messages. Depuis, les affiches ont été exposés dans les couloirs de l’école, visibles par tous et toutes !

Au programme des élèves ? Installer un récupérateur d’eau dans la cour d’école pour arroser les plantes, imaginer des toilettes sèches à Collonges, passer moins de temps sous la douche ou encore venir avec une gourde à l’école !

Séance 4 : Un jeu de société et des vidéos de présentation

Pour cette dernière séance, l’ADES et Oïkos sont intervenus ensemble afin de conclure ce projet en beauté. Tout d’abord, ils ont réalisé un grand quiz sur l’eau avec les élèves.

Ensuite, ils ont élaboré ensemble un jeu de société autour de l’eau ! Les élèves ont dessiné les cartes, préparé les jetons et les dés et même peint un plateau en bois. QCM, Vrai ou Faux, Cartes Défi ou Questions Territoire : tout le monde pourra tester ses connaissances puisque le jeu pourra être emprunté par les familles de chaque classe !

Enfin, fiers d’eux, les élèves ont pu réaliser une petite vidéo présentant leur affiche en peinture naturelle et leur slogan ! Cette vidéo conclut le projet et a été distribué aux familles également.

Vous aussi vous souhaitez bénéficier d’animations sur la thématique de l’eau de la part d’Oïkos et Ades ou d’autres associations du Plan d’éducation au Développement Durable (PEDD), contactez Elise Plazis eplazis@grandlyon.com -04 78 95 89 27

 

Une maison plus écologique – ADEME

Une maison plus écologique – ADEME

Une publication très intéressante proposée par l’ADEME pour rendre son lieu de vie « plus sain, plus confortable et plus économe ».

Selon l’ADEME, ce guide « propose de nombreuses pistes pour agir sur la consommation d’énergie, la réduction des déchets, la qualité de l’air de votre logement, mais aussi pour votre jardin » à travers la mise en avant de gestes simples.

https://www.ademe.fr/maison-plus-ecologique

 

De la réduction au tri des déchets : actions en cours engagées par la métropole de Lyon !

De la réduction au tri des déchets : actions en cours engagées par la métropole de Lyon !

  • Le Programme local de prévention des déchets

La réglementation française définit 3 niveaux de mise en œuvre des politiques publiques de prévention des déchets :

  • le Programme National de Prévention des Déchets (PNPD) qui concerne l’ensemble des déchets.
  • le Plan Régional de Prévention et Gestion des Déchets (dangereux, non dangereux et BTP) qui couvre également l’ensemble des déchets au travers notamment de la prévention et la gestion des déchets
  • le Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) obligatoire depuis le 1er janvier 2012. Ce dernier doit être compatible avec les deux plans mentionnés ci-dessus. Il doit être élaboré et conduit par les collectivités locales.

Le PLPDMA de la métropole de Lyon

La métropole de Lyon s’est engagée depuis de nombreuses années dans la prévention des déchets (déploiement du compostage à partir de 2003) et a lancé son premier Programme de Prévention des Déchets (PLDP) dès 2009 avant même l’obligation légale, en signant une convention de partenariat avec l’ADEME.

Après la fin de la convention de partenariat avec l’ADEME en 2015, les actions se sont poursuivies sur le territoire et la Métropole a décidé par délibération du Conseil de Métropole le 18 septembre 2017 de lancer le processus de révision du PLP.

Le périmètre a été élargi aux déchets occasionnels des ménages (divers objets du quotidien, livres, vêtements, jouets, déchets verts, etc.) collectés en porte à porte ou apportés en déchèterie, afin de se conformer aux objectifs réglementaires fixés par le décret de juin 2015.

Le nouveau Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) a été adopté à l’unanimité par le conseil de Métropole en décembre 2018. Applicable sur la période 2019-2024, il vise une réduction des déchets ménagers et assimilés hors gravats de – 8,7 % entre 2018 et 2024 (-31,9 kg/hab).

Ce programme se traduit par la mise en place de 21 « fiches actions » réparties en 7 axes :

  1. Encourager l’exemplarité des structures publiques
  2. Donner de la visibilité à la prévention des déchets sur le territoire
  3. Expérimenter de nouvelles modalités de tarification du service public
  4. Lutter contre le gaspillage alimentaire
  5. Encourager la gestion de proximité des biodéchets et réduire la production de résidus végétaux
  6. Donner une seconde vie aux produits destinés à l’abandon
  7. Promouvoir l’éco-consommation

Les documents associés (dont les 21 fiches-actions) sont accessibles ici : https://www.grandlyon.com/pratique/publications-proprete.html#c4241 (rubrique « plan d’actions »).

Pour tout questionnement, un contact : prevention.dechets@grandlyon.com


  • Le projet zéro déchet dans le cadre de la laclasse.com

 Il vise l’accompagnement de plusieurs établissements scolaires (collèges principalement, écoles) sur une année scolaire pour travailler sur l’économie circulaire, l’upcycling. Les élèves vont suivre l’histoire d’un objet, de sa transformation à son recyclage

Les équipes de cuisine, les documentalistes et les enseignants de toutes disciplines sont concernés, des maths aux SVT en passant par les arts plastiques afin de créer une dynamique à l’échelle de tout l’établissement !

https://actionseducs.blogs.laclasse.com/dechets/

 


  •  Le compostage en établissement scolaire

Une telle démarche requiert la mobilisation de nombreux acteurs dans l’établissement au sein d’une équipe projet : enseignants, personnels de cuisine, surveillants, agents techniques, élèves, parents… Ce type de projet qui traite du tri et de la réduction des déchets comporte un volet éducatif essentiel, de part l’implication collective et la possibilité d’essaimer à des relais.

La page « Le compostage des déchets » de la métropole de Lyon comporte des indications (rubrique compostage partagé) sur les possibilités de concrétiser un projet de compostage dans une école ou un collège ;

https://www.grandlyon.com/services/le-compostage-des-dechets.html

Il convient de se rapprocher des agents de la métropole de Lyon à l’adresse suivante : compostage@grandlyon.com

Projet à l’école de Saint Cyr au Mont d’Or – Champlong

Projet à l’école de Dardilly – Les Noyeraies

© Hervé Huguesny

 


  •  Le plan d’éducation au développement durable

Les actions de réduction et de tri des déchets intègrent nécessairement une dimension de sensibilisation pour accompagner le changement de comportement. Des associations réalisent des animations scolaires ou lors d’évènements.

Sur la page « Education à l’environnement » de la métropole de Lyon, https://www.grandlyon.com/services/education-a-l-environnement.html, il est possible d’obtenir des coordonnées des associations conventionnées ou de télécharger des livrets ressources comme le « manuel de la propreté ».

 


  • Le programme d’amélioration du tri des déchets

Chaque année, la Métropole œuvre pour améliorer les performances quantitatives et qualitatives sur le tri des déchets.

Des interventions sur le tri des déchets peuvent être envisagées dans un temps périscolaire par les équipes de la métropole de Lyon. A ce sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec les agents de la métropole de Lyon au sein des subdivisions de collecte.  Vous pouvez utiliser le formulaire via le centre de contacts https://www.grandlyon.com/pratique/demande-dechets.html

© Eric Soudan